séance du 15 mai 2019

Présents : Alain B., Françoise D., Françoise L., Jean-Michel (le matin)

 

12 lichens examinés

 

1-les lichens ramassés lors de la sortie du 1er avril à Amancy (74) [Voir aussi le compte rendu de sortie et la présentation du site]

 

saxicoles calcicoles :

Gyalecta jenensis (FD 1625)

Petractis clausa (FD 1626)

Lepraria nivalis (FD 1627)

Caloplaca xantholyta (FD 1628)

Caloplaca crenulatella (FD 1629) – spore 15 x 6 μm à épaississement de 2 μm

Sarcogyne regularis var. intermedia (FD 1630) – apothécies de moins d’1 mm, un peu enfoncées dans le thalle

Sarcogyne regularis var. intermedia
Sarcogyne regularis var. intermedia – apothécies Sarcogyne regularis var. intermedia – coupe transversale d’une apothécie – photo F. Drouard

 

Hymenela coerulea (FD 1631)

Protoblastenia rupestris (FD 1632)

Squamarina gypsaea (FD 1633)

 

corticoles 

Punctelia jeckeri  (FD 1622)

Lichen foliacé gris sorédié, sans apothécie. Bords des lobes jeunes bien arrondis : dessus brunâtre, avec un peu de pruine blanche granuleuse visible à la loupe ; dessous brun puis beige vers le centre du thalle. Sorédies blanches plus ou moins rondes, en constellation sur les lobes jeunes (sorédies laminales peu nombreuses) ; sorédies épaisses sur les bords relevés et contournés des lobes du centre  (sorédies marginales plus abondantes).

 

Arthonia atra (sur écorce de noisetier) – autrefois dans Opegrapha – (FD 1623)

Lichen crustacé à lirelles. Thalle fin, lisse, gris verdâtre, à ligne hypothalline noire. Lirelles groupées, bien allongées (+ d’1 mm), souvent en parallèle ; souvent bifurquées, noires, brillantes, un peu saillantes sur le thalle, à disque assez large. Hypothécium brun foncé, rouge à la base de l’hyménium ; hyménium incolore de 50-60 μm de hauteur ; épithécium brun verdissant un peu dans K. Asque ovale à 8 spores à trois cloisons ; spore de forme ovale, un peu pointue à chaque extrémité (13-16 x 3,5-5 μm).

Arthonia atra – coupe transversale de l’apothécie – montage dans l’eau – photo F. Drouard Arthonia atra – coupe transversale de l’apothécie – montage dans K – photo F. Drouard

 

2- lichen récolté  par Alain B, route de la forêt à St-Laurent (74), le 10 mai 2019, sur roche dans un gabion – complément à la liste déjà établie.

 

Baeomyces rufus (FD 1624)

Lichen crustacé, blanc verdâtre, de diamètre de 5 cm, bien délimité, par endroit un peu squamuleux. Apothécie brun clair de 1-1,5 mm de diamètre, plate ou bombée, à rebord involuté ; au sommet d’un pédoncule (parfois divisé en haut, portant alors deux apothécies) de 2 mm de haut, blanchâtre à rosâtre, plus ou moins creusé-alvéolé.

Comments are closed.