Séance du 12 février 2020

Présents : OC (l’après-midi), FD, AM, GR (le matin), JMS

14 échantillons examinés

 

1) saxicoles

 

= sur galets de granite du bord de l’Arveyron, la Crèmerie du glacier, Chamonix Argentière – environ 1400 m :

 

Lecidea confluens FD1767 : thalle crustacé grisâtre, fendillé ; hypothalle noir ; apothécies noires, souvent serrées en ligne, celles atteignant plus d’1 mm souvent bombées, sans rebord apparent, découpées par des crevasses ; épithécium brun noir verdâtre, hypothécium brun ; spores simples, incolores (14×6 ; 12×7 ; 14×6 ; 15×6 ; 15×7).

Lecidea confluens – apothécies         FD

Lecidea confluens – thalle avec apothécies                             A.M.

Lecanora polytropa FD1772: thalle crustacé très réduit ; on voit surtout les apothécies très petites et cireuses, plus ou moins serrées et à bord parfois sinueux ; épithécium brun noir à cristaux ; spores simples incolores (9-11×5) – l’espèce alpigena a des apothécies plus grandes et des spores plus larges ; l’espèce stenotropa a des apothécies plus grandes, des spores plus étroites et pas de cristaux dans l’épithécium.

Lecanora polytropa – apothécies       FD                        

Lecanora polytropa – asque et spores (coloration au bleu)    A.M.

Rhizocarpon lavatum FD1771 : thalle crustacé aréolé, ocre brun ; apothécies noires, rondes, comme posées en surface ; spores murales (31×16 ; 29×15 ; 30×16 ; 27×15) incolores, brunissant avec l’âge.

Rhizocarpon lavatum – thalle  et apothécies         A.M.                         

 

Rhizocarpon lavatum – spores  – Jean-Michel Sussey

= sur bloc erratique de granite – Combloux le Thural –  environ 1100 m

Diploschistes scruposus morpho scruposus FD1773 : thalle crustacé blanc boursouflé, formant une croûte plus ou moins soulevée ; K+ jaune, C+ rouge fugace ; apothécies à petit disque noir et gros rebord blanc ; spores brunes murales.

Diploschistes scruposus – morceau de thalle   A.M.                                                  

Diploschistes scruposus – spores                                       A.M.

 

2) corticoles

 

= apporté par AM : Parmotrema perlatum

Parmotrema perlatum   thalle                                           A.M.

Parmotrema perlatum – détail                                               A.M.

= apporté par JMS : Pseudevernia furfuracea et Parmelina pastillifera (forme inhabituelle du thalle à lobes étroits,  poussant en dehors du support d’une branche)

 

= sur branchette de mélèze isolé – Combloux le Thural – environ 1100 m

Evernia prunastri FD1774

Parmelina pastillifera FD1775

Parmelia sulcata FD1776

 

= sur branches tombées au sol de frêne isolé – Combloux le Thural – environ 1100 m

Caloplaca cerina FD1777 : magnifiques thalles crustacés gris foncé avec des apothécies à disque jaune orangé et rebord gris clair.

Caloplaca cerina – thalle et apothécies       A.M.                                                                   

Lecania fuscella – thalle et apothécies A.M.                                                                     

Lecania fuscella FD1778: petits thalles blanc verdâtre, craquelés, avec des apothécies à rebord blanc et disque devenant bombé, brun violacé ; spores incolores, souvent un peu courbées et à bout plus fin, allongées, triseptées (17×5 ; 21×4,5 ; 13×5 ; 20×5).

 

Caloplaca cerinella cerinelloides FD 1779 (à vérifier) : thalles minuscules peu visibles, souvent en plein milieu d’autres lichens ; apothécies minuscules, groupées, jaune citron, K+ pourpre ; spores  souvent par 12 à 16, à grand épaississement équatorial (11×5,5 ép. 5).

 

3) Solorina saccata FD1716 prêté à JMS pour photo : petites excroissances sur le cortex supérieur difficiles à interpréter.

 

prochaine séance : mercredi 19 février de 9h30 à 17h30

********

Comments are closed.