séance du 29 mai 2019

Présents : le matin Jean-Michel S., Alain M., Alain B., Françoise D.  + Olivier C. l’après-midi (excusés Gérard R. et Sabine, Maurice P., Françoise L.)

 

Activités prévues en juin, juillet, aout 2019

 

JUIN

Le 11 ou le 12 juin : première sortie au Semnoz ; présents possibles AB, AM, JMS (FD absente) ; organisateur AB.

Entre le 17 et le 20 juin : deuxième sortie au Semnoz ; présents possibles AB, FD, AM, JMS ; organisatrice FD.

Pour pouvoir proposer une liste de lichens aux 24h naturalistes du Semnoz organisées les  22 et 23 juin par France Nature Environnement 74, il faudra au moins une séance de détermination après la deuxième sortie.

 

JUILLET- AOUT

La première semaine de juillet et du 15 au 28 (rappel : séjour SHNPR du 8 au 13) ceux qui seront présents (pas  FD) pourront organiser des sorties sur des sites déjà connus pour compléter les listes.

Entre le 31 juillet et le 11 aout : première sortie au lac de Montriond.

 

 

10 lichens étudiés

 

Suite des lichens récoltés à Amancy (S09) sur calcaire :

Solorina saccata – 4 spores  brunes biloculaires par asque –

Verrucaria nigrescens ou macrostoma ? thalle brun à noir, aréolé-fissuré, à périthèces noirs proéminents (impossibilité de faire une coupe correcte) –

 Baggliettoa parmigera – grand thalle crustacé blanc, à ligne hypothalline noire fine, à petits  périthèces noirs très serrés,  en partie enfoncés (beaucoup sont usés mais certains intacts montrent une surface supérieur fendue en étoile) –

 

Suite des lichens de Morsullaz (S04) sur calcaire :

Caloplaca cirrochroa

Caloplaca crenulatella  FD 1555 – thalle granuleux jaune citron ; apothécies jaune orangé ; spores minces à épaississement inférieur à 2 mm –

Caloplaca velana  – apothécies serrées et déformées à rebord  jaune plus clair que le disque orangé, disque plat puis bombé ; présence d’un parasite noir ; spores : 9×6 μm – ép 4 μm ; 10×5,5 μm – ép 3,5 μm (échantillons chez JMS qui va vérifier)

Acarospora macrospora ssp murorum

Lecidella  stigmatea chémomorphotype stigmatea – thalle blanc épilithique assez fin (sur le rebord du morceau de roche qu’on a détaché, on voit bien la coupe du lichen et en particulier la ligne des algues) ; réactions colorées du thalle cortex K-, C-, KC- et médulle P- ; apothécies saillantes noires à disque plan, de 0,2 à 1,5 mm ; en coupe transversale : épithécium bleu vert, hypothécium brun rouge, réaction N+ rouge, hyménium non inspergé, spores 16×7,5 μm –  15×7 μm – 16×7 μm – 18×6,5 μm –  16×7 μm

 

Suite des lichens récoltés à St Laurent (S06) par AB :

Trapelia elacista – lichen rapporté par JMS et déjà présenté au retour de la session de l’AFL

Comments are closed.