Spécial Hydnes – Janvier 2021 : 3 espèces d’hydnes au mois de janvier, bois de Sevrier, Bas-Semnoz

la Petite histoire

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), tache rousse au centre de l'écran, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), tache rousse au centre de l’écran, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lundi 04 janvier 2021

Le compte-rendu de ma sortie mycologique du 03 décembre 2020 laissait une identification avec une petite énigme. Lors de ma cueillette de divers genres et espèces, j’avais récolté en un même endroit des hydnes roux me faisant penser à Hydnum rufescens. De retour, reprenant la détermination macroscopique des carpophores ramassés pour mon compte rendu, les hydnes roux m’interpellèrent. Les chapeaux avaient un trou assez profond au centre et les bords ondulés. Cela ne correspondait pas exactement à Hydnum rufescens. Après des recherches dans ma bibliothèque mycologique, notamment dans « 1001 champignons » de P. Roux, le Guide des champignons G. Eyssartier – P. Roux , Les Champignons d’Europe tempéré T. Laessoe -Jens H. Petresen et sur divers sites en ligne, je détermine Hydnum umbilicatum (1). Cependant ce dernier n’existe pas, même en synonyme, dans le fichier Taxref. v13, notre référence de validation. Idem sur le site MycoDB. Il est inexistant également dans « Champignons de France et d’ Europe occidentale  » M. Bon et dans « Champignons de France  » R. Courtecuisse. Suite à l’envoi de mon compte rendu à Alain pour alimenter le site SHNPR le 04 janvier 2021, je lui fais part de l’énigme de Hydnum umbilicatum pour la validation. Avec un partage de mes observations et discussions avec lui puis avec Laurent Deparis, nous décidons de valider la détermination macroscopique de Hydnum umbilicatum (1). N’ayant pas accès à un microscope disponible, une étude approfondie n’a pas été réalisée pour compléter notre détermination. Les taxons du 03 décembre ne sont plus disponibles, il faudra donc attendre la saison prochaine si l’espèce réapparaît. Gardons l’espoir, la station de récolte est imprimée dans ma mémoire.

 

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Jeudi 07 janvier 2021

Ce jour un peu gris et glacial n’incite guère à une promenade. Je décide malgré tout de sortir pour une promenade pédestre de bien-être. Je me dirige à pas vaillants vers les bois tout proches pour une escapade calme et paisible . Cependant l’énigme de Hydnum umbilicatum (1) me fascine. Machinalement, je prends la direction de la station de découverte des hydnes pour, si possible, une seconde récolte à des fins d’étude microscopique. La forêt est là, je pénètre en ces lieux boisés avec un bonheur envahissant comme à chaque fois que je déambule sous les grands arbres. Ils m’accueillent avec quelques sporophores figés sur un sol gelé et durcit par une température négative à -4 degrés. Dans cet univers propice au règne fongique, j’avance doucement, les yeux en alerte, à la recherche d’une rare mais non improbable découverte mycologique. Par endroits, de-ci, de- là, l’humus forestier préserve un sol meuble laissant présager l’apparition d’un joli carpophore bravant fièrement le froid. Je flâne ainsi sereinement dans le silence, que seul le bruissement des feuilles mortes sous mes pas vient troubler. Peu à peu, j’arrive à la station des hydnes. J’observe attentivement les lieux et j’aperçois le chapeau roux ombiliqué convoité. Un seul et bel exemplaire trône au milieu des grands arbres. Je cherche méticuleusement sous le tapis de feuilles, et miraculeusement, un second petit roux bien à l’abri des gelées apparaît. Une photo, et délicatement je les récolte et les range au chaud dans une petite boîte en bois. Récompensé, satisfait, je continue alors ma balade. Plus loin, près d’un grand sapin, une couleur ocre roux sur un tapis vert de mousse attire de nouveau mon regard. Je m’approche, trois jolis carpophores narguant le froid qui sévit toujours en cette fin d’après midi s’offrent à ma cueillette. Ma joie est au comble, ce sont des Hydnum rufescens, tous en bon état. Quelques photos, je les récolte précieusement et les range également dans une petite boite en bois. Cette découverte va nous permettre une étude microscopique des deux espèces. Bien que très proches, une comparaison difficile des deux taxons sous le microscope, pourrait compléter notre étude macroscopique. Sur le chemin du retour, vagabondant dans les bois, j’aperçois une tâche blanchâtre sur le sol. Cette fois c’est hydnum repandum qui brave le froid. Là aussi, une séance photo et hop dans une petite boîte en bois. Le microscope sera aussi sa destination finale pour une troisième comparaison. Mon émerveillement m’a fait oublier le froid. Pourtant chaudement gantés, mes doigts endoloris m’incite à rentrer. Il est temps d’aller se réchauffer un peu. Quelle belle et fructueuse balade en ce jour glacial !

A la maison, je travaille une nouvelle fois une détermination macroscopique. Avec une observation encore approfondie, je constate des différences existantes entre ces trois espèces. Ma récolte s’est enrichie de trois Hydnum. Espèces : Hydnum umbilicatum (1), Hydnum Rufescens et Hydnum repandum.

Samedi 09 janvier 2021

Je dépose les spécimens chez Alain pour tenter l’étude microscopique.

Lundi 11 janvier 2021

Réponse d’Alain: Conclusion difficile par l’étude des spores du fait d’une différenciation minime pour les trois espèces avec une variabilité importante des spores (taille et forme).

Nous garderons donc la détermination précédente des trois espèces avec les différences macroscopiques mises en évidence et constatées.

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué)

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii (=H. umbilicatum) (8/1/2021), Hydne de Vesterholt (=Hydne ombiliqué), Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

 
Hydnum rufescens, Hydne roussissant

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens (8/1/2021), Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum, Pied de mouton

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum (8/1/2021), Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

 

À bientôt, et qui sait, peut-être pour une autre petite histoire Mycologique.
Didier Hamerel

(1) Selon les ouvrages et les auteurs, Hydnum vesterholtii et Hydnum umbilicatum ne sont pas toujours donnés comme synonymes. Pour Taxeref v14, Hydnum umbilicatum n’existe pas, pour le Guide des champignons de Guillaume Eyssartier et Pierre Roux et la FMBDS, … le nom valide est Hydnum vesterholtii et Hydnum umbilicatum est un synonyme.

Sortie individuelle 3 décembre 2020 Bas-Semnoz (Sevrier, 74)

Bientôt la saison mycologique va prendre fin avec l’hiver qui s’installe. L’astre du jour brille et présage une belle journée propice à une promenade dans les bois. L’espoir de belles découvertes m’attire encore plus dans mon petit monde fongique. Le ciel gris et les chutes de neige d’hier ont laissé place à un ciel bleu ensoleillé. Les sous-bois bien détrempés sont couverts d’un manteau neigeux par endroits. Quelques sporophores braveront-ils le froid ambiant et pesant qui sévit en ces lieux calmes et apaisants où j’erre en toute sérénité ? A l’approche d’un grand sapin, le pied au chaud dans un tapis vert de mousse, j’aperçois un joli petit bouchon de Boletus edulis . Son chapeau brun à marge blanche couvre à peine son obèse stipe dont le blanc pur du réseau se fond à merveille dans les résidus de neige gelés qui le côtoient. C’est, je pense, l’annonce d’une flânerie prometteuse de fructueuses autres découvertes. En effet, dans la continuité de ma balade, de beaux et sains carpophores s’offrent à ma cueillette. Ramassés, posés délicatement, ils égayent peu à peu de leurs jolies teintes le fond terne de mon panier. Sans ambition, mais fier quand même, j’apprécie l’œuvre et me découvre un peu artiste. Le peintre, j’en suis sûr, serait ravi d’avoir une telle palette de couleurs pour faire courir ses pinceaux à la recherche une toile automnale. Alors, vous aussi laissez le rêve vous envahir et imaginer votre tableau avec les couleurs de ma récolte. Bon rêve et à bientôt.

Didier

 

Espèce Synonyme Nom vernaculaire Famille
Boletus edulis   Cèpe de Bordeaux, Cèpe du Périgord Boletaceae
Calocera viscosa   Calocère visqueuse Dacrymycetaceae
Clavulina coralloides   Clavaire crêtée Clavulinaceae
Cortinarius anthracinus   Cortinaire brun-noir, Cortinaire anthracite Cortinariaceae
Craterellus tubaeformis   Chanterelle en tube Cantharellaceae
Gymnopilus penetrans   Flammule pénétrante Cortinariaceae
Hydnum repandum   Pied de mouton Hydnaceae
Hydnum vesterholtii Hydnum umbilicatum Hydne de Vesterholt (H. vesterholtii et H. umbilicatum sont synonymes dans le Guide des champignons 4 ème édition de Eyssartier et Roux) Hydnaceae
Hygrophorus agathosmus   Hygrophore à odeur agréable Hygrophoraceae
Hygrophorus hyacinthinus   Hygrophore à odeur de fleur de jacinthe Hygrophoraceae
Hygrophorus nemoreus   Hygrophore des bois Hygrophoraceae
Hypholoma fasciculare   Hypholome en touffes Strophariaceae
Laccaria laccata   Clitocybe laqué Hydnangiaceae
Lactarius badiosanguineus   Lactaire rouge sombre Russulaceae
Lactarius chrysorrheus   Lactaire à lait jaunissant Russulaceae
Lactarius deterrimus   Lactaire de l’épicéa Russulaceae
Marasmiellus perforans     Marasmiaceae
Mycena flavoalba f. amara     Mycenaceae
Panellus stipticus   Panelle astringente Mycenaceae
Psathyrella candolleana   Hypholome de De Candolle Psathyrellaceae
Russula amethystina   Russule améthyste Russulaceae
Scutiger cristatus Albatrellus cristatus Polypore craquelé Scutigeraceae
Tricholoma sulphureum   Tricholome soufré Tricholomataceae

 

Boletus edulis ; Cèpe de Bordeaux, Cèpe du Périgord ; Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Boletus edulis ; Cèpe de Bordeaux, Cèpe du Périgord ; Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Boletus edulis ; Cèpe de Bordeaux, Cèpe du Périgord ; Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Boletus edulis ; Cèpe de Bordeaux, Cèpe du Périgord ; Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Calocera viscosa, Calocère visqueuse, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Calocera viscosa, Calocère visqueuse, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Calocera viscosa, Calocère visqueuse, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Clavulina coralloides, Clavaire crêtée, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Cortinarius anthracinus ; Cortinaire brun-noir, Cortinaire anthracite ; Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Cortinarius anthracinus ; Cortinaire brun-noir, Cortinaire anthracite ; Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Craterellus tubaeformis, Chanterelle en tube, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Craterellus tubaeformis, Chanterelle en tube, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Gymnopilus penetrans, Flammule pénétrante, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Gymnopilus penetrans, Flammule pénétrante, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Gymnopilus penetrans, Flammule pénétrante, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Gymnopilus penetrans, Flammule pénétrante, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum, Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum repandum, Pied de mouton, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum rufescens, Hydne roussissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hydnum vesterholtii, Hydne de Vesterholt, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus agathosmus, Hygrophore à odeur agréable, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus agathosmus, Hygrophore à odeur agréable, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus hyacinthinus, Hygrophore à odeur de fleur de jacinthe, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus hyacinthinus, Hygrophore à odeur de fleur de jacinthe, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus hyacinthinus, Hygrophore à odeur de fleur de jacinthe, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus hyacinthinus, Hygrophore à odeur de fleur de jacinthe, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus nemoreus, Hygrophore des bois, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hygrophorus nemoreus, Hygrophore des bois, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hypholoma fasciculare, Hypholome en touffes, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Hypholoma fasciculare, Hypholome en touffes, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

 

Laccaria laccata, Clitocybe laqué, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Laccaria laccata, Clitocybe laqué, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Laccaria laccata, Clitocybe laqué, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Laccaria laccata, Clitocybe laqué, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius badiosanguineus, Lactaire rouge sombre, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius badiosanguineus, Lactaire rouge sombre, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

 

Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait jaunissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait jaunissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait jaunissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius chrysorrheus, Lactaire à lait jaunissant, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius deterrimus, Lactaire de l'épicéa, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius deterrimus, Lactaire de l’épicéa, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius deterrimus, Lactaire de l'épicéa, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Lactarius deterrimus, Lactaire de l’épicéa, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Marasmiellus perforans, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Marasmiellus perforans, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Mycena flavoalba f. amara, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Mycena flavoalba f. amara, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Panellus stipticus, Panelle astringente, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Panellus stipticus, Panelle astringente, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Psathyrella candolleana, Hypholome de De Candolle, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Psathyrella candolleana, Hypholome de De Candolle, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Psathyrella candolleana, Hypholome de De Candolle, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Psathyrella candolleana, Hypholome de De Candolle, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Russula amethystina, Russule améthyste, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Russula amethystina, Russule améthyste, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Scutiger cristatus, Polypore craquelé, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Scutiger cristatus, Polypore craquelé, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

 

Tricholoma sulphureum, Tricholome soufré, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Tricholoma sulphureum, Tricholome soufré, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Tricholoma sulphureum, Tricholome soufré, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Tricholoma sulphureum, Tricholome soufré, Bois Bas-Semnoz (Sevrier, 74), ©Photo Didier Hamerel

Une rencontre rare, la Pholiota squarrosoides

Pholiota-squarrosoides, vue d'ensemble, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Pholiota-squarrosoides, vue d’ensemble, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Nous avons rencontré une Pholiota squarrosoides à Planet (Saint-Laurent, 74), le 16 octobre 2020. Nous avions au départ cru reconnaître la Pholiota squarrosa avant d’être surpris par la couleur des lames crème gris-blanchâtre. De plus, un peu à l’écart d’un conifère, cette touffe ne se trouvait pas dans son habitat type. Nous avons aussi noté une odeur aromatique émanant de cette pholiote.
Nous avons éliminé Pholiota janii à cause de l’absence de jaune citron au bord du chapeau et de jaune vif sur l’arête des lames. Notre microscopie, pas terrible, donne quand même bien des spores plus petites que celle de P. squarrosa, sans pore germinatif visible.
Laurent Deparis nous a confirmé l’espèce (même si sur photo c’est toujours délicat) et nous le remercions de son aide.

Pholiota squarrosoides, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Pholiota squarrosoides, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Pholiota squarrosoides, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Pholiota squarrosoides, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Pholiota squarrosoides, vue rapprochée du chapeau, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Pholiota squarrosoides, vue rapprochée du chapeau, Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Spores de Pholiota squarrosoides, récoltée au Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

Spores de Pholiota squarrosoides, récoltée au Planet (Saint-Laurent, 74), ©Photo Alain Benard

   

Champignons Europe tempérée

Champignons Europe tempérée. Ed. Biotope

Champignons Europe tempérée. Ed. Biotope

Ce guide représente une somme de travail considérable. Outre les types de champignons courants cet ouvrage présente aussi des groupes moins connus tels que les polypores, les corticiés ou encore les pyrénomycètes. Il est très original pour ses clés, très visuelles qui sortent des clés dichotomiques.  Très richement illustré, plus de 1 500 espèces sont présentées.

Pour plus de détails sur le contenu de ces 2 volumes ICI

Éditeur : Biotope Éditions
2 volumes 1715 pages
07/2020

Botanique en Macédoine du Nord, le 27 janvier 2021, par Gérard Rivet

Paysage de Macédoine, ©Photo Gérard Rivet

Paysage de Macédoine, ©Photo Gérard Rivet

Pour la première conférence de l’année 2021, Gérard Rivet nous donnera un éclairage sur la Botanique en Macédoine du Nord.

La République de Macédoine du Nord est située au nord de la Grèce. Elle est née de l’éclatement de la Yougoslavie et a acquis son indépendance en 1991. Sa population dépasse les 2 millions d’habitants et sa superficie équivaut à 5% de celle de la France.

C’est un pays essentiellement montagneux avec de nombreux sommets à plus de 2000m d’altitude. Son climat est continental principalement au nord et à l’ouest dans les parties très montagneuses et plutôt méditerranéen au sud.

Le pays possède une grande richesse naturelle avec des vastes étendues encore sauvages et dispose de 3 parcs nationaux avec une flore et une faune originale composées de nombreuses espèces endémiques. Dans ces parcs vit une faune sauvage particulière telle que l’ours brun, le lynx des Balkans, le chacal. La végétation macédonienne est typique de l’est méditerranéen et de la région euro-sibérienne.

Plante de Macédoine

Plante de Macédoine